Inventaire du patrimoine du
Pays des Vals de Saintonge

Usine de biscuiterie Brossard puis Gringoire

Saint-Jean d'Angély
Niort (route de) 411
Une vue aérienne de l'usine.

Historique

L'usine de biscuiterie Gringoire a remplacé l'ancienne usine Brossard, fondée en 1932 par Georges Brossard.
Dans les années 1930, Georges et Laure Brossard achètent une petite biscuiterie située rue André Rabault à Saint-Jean d'Angély qui par la suite sera connue dans le monde. En 1932, la biscuiterie compte un employé et un apprentis mais le développement de l'activité est fulgurant. Les produits phares sont le biscuit des familles et le "savane", gateau marbré mis au point en 1962.

En 1961, l'entreprise déménagea route de Niort dans les locaux actuels pour cause de manque de place dans l'ancienne usine, qui avait pris une dimension industrielle. Les deux sites de production coexistent jusqu'en 1984.
À cette époque l'entreprise comptait 750 salariés, soit une proportion importante de la population Angérienne.

En 1962, Gringoire entra dans le groupe Pillsbury, Brossard l'a rejoint en 1968, date à laquelle monsieur Georges Brossard prit sa retraite.
En 1978, Brossard fusionna avec le groupe Gringoire et aujourd'hui l'usine porte l'unique dénomination de Biscuiterie Gringoire. Gringoire, spécialiste de la biscuiterie, a été fondé en 1913 à Pithiviers dans le Loiret (siège actuel de la société).

Dans les années 1990, la société connaît des mouvements sociaux. En 1999, la chaîne de fabrication des savanes est démontée et transportée à Pithiviers.

L'usine Brossard a marqué l'histoire de la ville de Saint-Jean d'Angély et son arrondissement par le nombre de personnes qu'elle a employé mais aussi par l'attachement à cette entreprise dont l'image est restée "familiale" malgré sa dimension industrielle. La personnalité de Georges Brossard n'est pas étrangère à cette situation. En effet, les récits de personnes qui ont travaillé avec lui, Georges Brossard apparaît comme un autodidacte, un humaniste, un bon vivant et comme un homme très charismatique.

En 2003, une rue de la ville a été dédiée à Georges Brossard dont le nom est synonyme de fleuron du patrimoine industriel français de la 2e moitié du 20e siècle.
Datation(s) principale(s) : 3e quart 20e siècle
Date(s) : 1961
Justification de la datation : daté par source

Description

Cette usine comprend au nord un premier corps de bâtiment à deux étages carrés, puis un autre grand corps en rez-de-chaussée et toit en shed. À ce bâtiment est accolée une partie un peu plus basse en rez-de-chaussée et toit en terrasse. Ensuite, plus au sud, se situent les quais de chargements en rez-de-chaussée et toit en terrasse. Devant l'ensemble (fermé par une clôture en grillage) se trouvent des places de stationnement.

Situation

Référence(s) cadastrale(s) : 2005 AT 24
Canton : Saint-Jean d'Angély
Statut de la propriété : propriété d'une personne privée
Etat de conservation : bon état



Documentation

Documents d'archives

Archives privées.

A. M. Saint-Jean d'Angély. Permis de Construire, Dossier n° 161.

A. M. Saint-Jean d'Angély. Bulletin officiel Municipal, n° 1, 1964, p. 22.

Bibliographie

Brisson, André ; Téodosijévic, Michel. Saint-Jean d'Angély, images d'autrefois. Saint-Savinien, Editions le Passage des Heures. Saint-Jean d'Angély : imprimerie Bordessoules, tome 1, 2004, p. 54, 58.

Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime. Le Patrimoine des communes de France, tome 2. Paris : Flohic, 2002, p. 889.

Lire la suite...


Illustrations

Fig. 1
Une perspective d'ensemble de l'usine, 1962.
Fig. 2
Une vue aérienne de l'usine.
Fig. 3
L'ancienne boulangerie Brossard située en ville.
Fig. 4
Une vue d'ensemble de l'usine.
Fig. 5
Une vue des ateliers.
Fig. 6
Les quais de chargements.

Voir

Saint-Jean d'Angély, Présentation de la commune
Saint-Jean d'Angély, Patrimoine industriel et commercial

Date de l'enquête : 2007

Région Poitou-Charentes / Service de l'inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Lhuissier Nathalie ; Guiberteau Cécilia. (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel, 2007 ; (c) Syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge, 2007. Renseignements : Centre régional de documentation du patrimoine, 102 Grand'Rue - B.P. 553, 86020 Poitiers cedex, tél : 05.49.36.30.07.

Document produit par RenablLyon : (c) Ministère de la Culture et de la Communication