Inventaire du patrimoine du
Pays des Vals de Saintonge

Voie ferrée

Poursay Garnaud

Un tronçon de l'ancienne voie ferrée.

Historique

L'étude d'une ligne de Saint-Jean d'Angély à Civray par la Compagnie des Chemins de Fer Départementaux est réalisée dès la fin des années 1870. Celle-ci avait pour principal but de relier l'arsenal de Rochefort à l'arsenal central de Bourges, créé en 1860, en dehors des grandes lignes commerciales. A l'échelle locale, il s'agissait de relier les centres commerciaux de Saint-Jean d'Angély, Aulnay, Chef-Boutonne et Sauzay-Vaussais et de donner un débouché à l'exploitation de la forêt d'Aulnay.

Le projet initial prévoyait un embranchement sur la ligne de Saint-Jean d'Angély à Niort au niveau de Saint-Denis du Pin, puis un tracé par Nuaillé puis Aulnay. Face à la mobilisation de la plupart des communes de la vallée de la Boutonne et du Conseil général, un second projet fut élaboré, avec un embranchement sur la ligne de Saint-Jean d'Angély à Taillebourg à la gare de Saint-Jean d'Angély, puis passant par la rive gauche depuis Saint-Julien de l'Escap jusqu'à Aulnay et traversant notamment Poursay Garnaud. Bien que légèrement plus long et plus coûteux, c'est ce deuxième tracé qui fut retenu, car desservant une population plus importante. Il permettait également un raccordement plus avantageux vers Matha et Cognac.

Malgré l'insistance des administrations et des populations locales pour voir la réalisation de la ligne de chemin de fer, il faut attendre 1894 pour l'établissement définitif du tracé et des stations. Poursay Garnaud obtient une station dont la position centrale dessert avantageusement toute la commune. L'ouverture à l'exploitation est effective le 4 octobre 1896 et les travaux sont définitivement réceptionnés le 16 février 1898.

La station de Poursay Garnaud est supprimée dès 1946. Après un demi-siècle de fonctionnement, et face au développement du trafic routier, la ligne est fermée le 31 décembre 1950. En 1954, la commune rachète les terrains de la voie et les revend à des particuliers à partir de 1955.
Datation(s) principale(s) : 4e quart 19e siècle
Date(s) : 1896
Justification de la datation : daté par source

Description

Venant de Saint-Julien de l'Escap, la voie ferrée traversait la commune en longeant la Départementale 950 et s'infléchissait vers le nord passé le bourg de Poursay Garnaud, pour rejoindre la station de Vervant-Les Eglises d'Argenteuil.

Situation

Canton : Matha
Statut de la propriété : propriété publique
Etat de conservation : désaffecté



Documentation

Documents d'archives

A. D. Charente-Maritime. Série E-Dépôt, E-Dépôt 116/310 1 D 1 à 8 (2 Mi 1813 1 à 4).
Registres des délibérations du conseil municipal de Poursay Garnaud, 1838-1977.
1867, 15 décembre : voeu en faveur de la construction d'une ligne de chemin de fer entre Niort et la ligne des deux Charentes par Saint-Jean d'Angély.
1879, 23 novembre : le conseil préconise le passage de la voie ferrée du côté gauche de la Boutonne pour desservir une population plus large.
1896, 4 décembre : plainte d'habitants concernant l'horaire des trains.
1931, 26 mars : le conseil demande une voie de garage et un quai de débarquement à la gare, principalement pour la réception des engrais.
1946, 18 octobre : demande de rétablissement de la gare de Poursay Garnaud.
1950, 17 décembre : demande de maintien de la ligne de chemin de fer.
1954, 2 février : achat des terrains de l'ancienne voie ferrée.
1957, 17 mars, 17 avril et 1958, 9 mai : revente des terrains de l'ancienne voie ferrée à des particuliers.

A. D. Charente-Maritime. Série E-Dépôt, E-Dépôt 116/310 2 O 1.
1953-1954 : correspondance entre le service des Domaines et la mairie au sujet de la vente de l'assiette de la voie ferrée et de l'ancienne halte.
1955 : actes de rachat de portions de la voie ferrée par des particuliers.

A. D. Charente-Maritime. Série S, 5 S 162.
1880 : correspondance au sujet de demandes d'études pour une variante du tracée de la ligne Saint-Jean d'Angély-Civray par la vallée de la Boutonne.
1882, 31 mars : rapport des ingénieurs sur le projet de voie ferrée.
1882, 11 août : enquête d'utilité publique.
1882, 24 août : délibération du conseil général en faveur du tracé par la vallée de la Boutonne.
1894, 3 août : projet de tracé et de terrassements.
1894, 13 novembre : arrêté désignant les territoires qui doivent être traversés.
1894, 16 novembre : arrêté prescrivant le début de l'enquête parcellaire.

A. D. Charente-Maritime. Série S, 5 S 164.
1894, octobre : dossier d'enquête parcellaire.

A. D. Charente-Maritime. Série S, 5 S 168.
1897, 14 avril : tableau des routes, chemins et cours d'eau modifiés et des ouvrages exécutés.
1897, 14 avril : plan parcellaire.
1897, 8 mai : rapport de l'ingénieur sur l'achèvement des travaux.
1898, 16 février : procès-verbal de récolement, de réception et de remise des ouvrages.

Site internet : http : //poursay-garnaud.fr [consult. 20/01/2015].

Documents figurés

A. D. Charente-Maritime. Série S, 5 S 164.
1894, 22 octobre : plan général de la voie ferrée.

Bibliographie

Le Dret, Yves. Le train en Poitou-Charentes : t. 2. Editions Les Chemins de la Mémoire. Saintes, 2004, p. 36-38.

Lire la suite...


Illustrations

Fig. 1
Un tronçon de l'ancienne voie ferrée.
Fig. 2
Le plan de la voie ferrée sur la commune de Poursay Garnaud, 1894.

Voir

Poursay Garnaud, Présentation de la commune
Poursay Garnaud, Gare (rue de la), Halte ferroviaire

Date de l'enquête : 2016

Région Poitou-Charentes / Service de l'inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Barreau Pierrick. (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel, 2016 ; (c) Communauté de Communes des Vals de Saintonge, 2016. Renseignements : Centre régional de documentation du patrimoine, 102 Grand'Rue - B.P. 553, 86020 Poitiers cedex, tél : 05.49.36.30.07.

Document produit par RenablLyon : (c) Ministère de la Culture et de la Communication