Inventaire du patrimoine du
Pays des Vals de Saintonge

Église Saint-Gemme

Brizambourg
Cognac (avenue de) 79
Une vue de l'église, depuis le nord-est.

Historique

L'église Saint-Gemme a été édifiée au 17e siècle, mais d'après plusieurs ouvrages, il est dit que Brizambourg, qui a eu dans le passé une réelle importance, devait être dotée d'une importante église romane dont il ne subsiste aucun vestige. Cette dernière a probablement été remplacée par un édifice gothique : Sur le chevet se situent d'anciennes ouvertures gothiques, aujourd'hui murées.
Des éléments de l'époque Renaissance (15e ou 16e siècle) sont visibles à l'intérieur de l'église : il s'agit de trois gros piliers octogonaux qui soutiennent les arcades de l'entrée de la chapelle sud.
La construction du 17e siècle a été réalisée sans doute sur la base des murs anciens. Le portail de la façade occidentale accuse également le 17e siècle, tout comme le clocher carré accolé à gauche.
Une longue chapelle formant une deuxième nef a été accolée au sud plus tard, probablement au 18e siècle.
Datation(s) principale(s) : 17e siècle ; 18e siècle

Description

L'église est un édifice rectangulaire, flanqué d'un chevet rond et d'une chapelle sur son mur sud. Sa façade occidentale est percée d'un haut portail encadré de pilastres et surmonté d'une corniche à denticules sous laquelle se distinguent des décors présentant des triglyphes. Son imposant clocher, accessible par une porte en plein cintre, est une tour rectangulaire flanquée de contreforts. Les quatre faces du sommet sont pourvues d'une fenêtre sans ornement, aussi en plein cintre, d'un bandeau et d'une corniche. Ce clocher est coiffé d'un toit en pavillon en ardoise, au sommet duquel trône une croix en ferronnerie.

Les murs nord et sud (ce mur sud correspond à la chapelle) sont percés de fenêtres en plein cintre sans ornement et le chevet, également pourvu de baies en plein cintre, porte la trace d'anciennes ouvertures, vraisemblablement gothiques.
La sacristie prend appui sur le mur est de la chapelle et elle est percée d'une petite baie en plein cintre.

L'intérieur est plafonné en berceau surbaissé. La nef communique avec la chapelle par deux grandes arcades prenant appui sur trois gros piliers octogonaux, dont les deux aux extrémités sont engagés dans les murs. Ces piliers pourraient être de l'époque Renaissance.

Le maître-autel du chevet est de forme rectangulaire et il est sculpté de colonnettes à chapiteaux présentant des feuillages et de nombreux décors végétaux.
L'autel de la chapelle, vraisemblablement du 19e siècle, est constitué d'un unique bloc de pierre. Il est surmonté d'un fronton triangulaire sous lequel se situe un bas-relief à motifs végétaux, le tout reposant sur deux colonnes à chapiteaux ioniques.
Des vitraux ornent chaque fenêtre de l'église : ils présentent entre autre sainte Gemme, la Vierge Marie, sainte Anne et sainte Marguerite.
Technique du décor : sculpture

Situation

Référence(s) cadastrale(s) : 1819 A1 558 ; 2016 AE 168
Canton : Chaniers
Statut de la propriété : propriété de la commune
Etat de conservation : bon état



Documentation

Bibliographie

Connoué, Charles. Les églises de Saintonge, tome 3. Saintes : Delavaud, 1952-1961, p. 53.

Flohic Ed. Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime : t. 2. Éditions Flohic, Paris, 2002, p. 852.

Hyou, Huguette. Taillasson, Colette. Loubière, Marie-Andrée. Prévaudeau, Henri. Leguay, Dominique. Brizambourg, images d'autrefois. Editions le Passage des Heures - Saint-Savinien sur Charente. Imprimerie Bordessoules, Saint-Jean d'Angély, 2014, p. 26, 27.

Texier, Jean. Inventaire archéologique de l'arrondissement de Saint-Jean d'Angély. Canton de Saint-Hilaire de Villefranche, t.9. Saint-Jean d'Angély, 1978, p. 21.

Lire la suite...


Illustrations

Fig. 1
Une carte postale ancienne, la rue principale et l'église, milieu 20e siècle.
Fig. 2
Une carte postale ancienne, l'église, début du 20e siècle.
Fig. 3
Une carte postale ancienne, une autre vue de l'église, milieu 20e siècle.
Fig. 4
Une vue de l'église, 1990.
Fig. 5
Une vue du clocher de l'église, 1990.
Fig. 6
Une vue du portail de l'église, 1990.
Fig. 7
Une vue de l'église, depuis le nord-est.
Fig. 8
Une autre vue de l'église, depuis le nord-est.
Fig. 9
Une vue de l'église, depuis le sud-est.
Fig. 10
Une autre vue de l'église, depuis le sud-est.
Fig. 11
La façade et le clocher de l'église, depuis le sud-ouest.
Fig. 12
Le portail de l'église, depuis le sud-ouest.
Fig. 13
Un détail du portail de l'église, depuis le sud-ouest.
Fig. 14
Un autre détail du portail de l'église, depuis le sud-ouest.
Fig. 15
Un détail de la façade de l'église, depuis le sud-ouest.
Fig. 16
Une vue du clocher, depuis le sud-est.
Fig. 17
Une autre vue du clocher, depuis le sud-est.
Fig. 18
Une vue de la chapelle, depuis le sud-ouest.
Fig. 19
Un détail du mur du chevet, depuis le nord-ouest.
Fig. 20
Un détail d'une ancienne baie sur le mur du chevet, depuis le nord-ouest.
Fig. 21
Un détail d'une porte sur le mur nord, depuis le nord-ouest.
Fig. 22
L'intérieur de l'église.
Fig. 23
Une vue de la chapelle.
Fig. 24
Une autre vue de la chapelle.
Fig. 25
Un détail d'un des piliers de la chapelle.
Fig. 26
La chaire.
Fig. 27
La porte intérieure du clocher.
Fig. 28
La porte de la sacristie.
Fig. 29
Le maître-autel.
Fig. 30
L'autel de la chapelle.
Fig. 31
Un des vitraux de l'église.
Fig. 32
Un autre vitrail de l'église.
Fig. 33
Un des vitraux.
Fig. 34
Le bénitier.
Fig. 35
Une plaque commémorative aux morts de la première guerre.

Voir

Brizambourg, Présentation de la commune

Date de l'enquête : 2016

Région Poitou-Charentes / Service de l'inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Lhuissier Nathalie. (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel, 2016 ; (c) Communauté de Communes des Vals de Saintonge, 2016. Renseignements : Centre régional de documentation du patrimoine, 102 Grand'Rue - B.P. 553, 86020 Poitiers cedex, tél : 05.49.36.30.07.

Document produit par RenablLyon : (c) Ministère de la Culture et de la Communication