Inventaire du patrimoine du
Pays des Vals de Saintonge

Site archéologique, temple celtique

Aulnay-de-Saintonge

Le plan du sanctuaire.

Historique

Le temple antique d'Aulnay aurait été édifié au cours du Haut Empire, au 1er ou 2e siècle après J-C, puis désaffecté probablement dans le courant du 4e siècle. Les fouilles ont démontré que le site avait connu au moins deux états antérieurs à la construction du temple.
La divinité vénérée en ces lieux n'est pas connue, mais des hypothèses ont été formulées (Junon...).
La découverte de mobilier du Moyen-Age indique que le lieu a continué à être occupé par la suite.
Les vestiges du temple ont été décrits en 1785 par l'abbé Merry, preuve qu'il subsistait encore une partie de l'élévation. Ils ont finalement été complètement arasés jusqu'au niveau des fondations vers le milieu du 19e siècle.
Tombé dans l'oubli et recouvert par les cultures, le temple a été localisé en 1982 par D. Chapacou et R. Boiroux. Les premiers sondages effectués la même année sous la direction de F. Tassaux. Des fouilles approfondies ont finalement été réalisées entre 2001 et 2007.
Datation(s) principale(s) : Haut-Empire

Description

L'ancien temple se situe à proximité de l'église d'Aulnay, au sud, dans un champ. Il bordait à l'origine la voie romaine allant de Saintes à Poitiers.
Le temple s'élevait au coeur d'une enceinte de plan quadrangulaire, d'une superficie minimale de 1260 m², dont les murs avaient une largeur de 0,49m. Une galerie de circulation longeait une partie du mur d'enceinte nord. Elle devait donner accès à des annexes. L'entrée de la cour où se trouvait le temple se faisait par le côté sud-est.
Le sanctuaire lui-même consistait en une cella, circulaire à l'intérieur et octogonale à l'intérieur, de 7,56m de diamètre. Elle était formée d'un mur de moellons liés par un mortier jaune, de 2,12m de largeur, et son accès se faisait par trois marches. La cella était entourée d'une galerie de circulation octogonale. Les murs extérieurs, larges de 1,25m, étaient formés de moellons liés par un mortier blanc. La façade principale était tournée vers le sud-est. Le bâtiment couvrait un diamètre de 18,80m, soit une superficie de 277,50m².
La hauteur originelle de l'édifice n'est pas connue, mais certains rapprochent le sanctuaire de la tour de Vesonne à Périgueux qui mesure actuellement 27m. Les dispositions architecturales du sanctuaire sont courantes dans la région : on les retrouve par exemple à Barzan, à Chassenon ou à Sanxay.

Situation

Référence(s) cadastrale(s) : 2005 AE non cadastré
Canton : Aulnay
Etat de conservation : détruit



Documentation

Bibliographie

Bulletin de l'Association pour l'Archéologie et l'Histoire d'Aulnay et de sa région n°19, 2002, p. 6-8.

Bulletin de l'Association pour l'Archéologie et l'Histoire d'Aulnay et de sa région n° 20, 2003, p. 6.

Bulletin de l'Association pour l'Archéologie et l'Histoire d'Aulnay et de sa région n° 21, 2004, p. 10-12.

Bulletin de l'Association pour l'Archéologie et l'Histoire d'Aulnay et de sa région n° 22, 2005, p. 8-10.

Chapacou, Denis. Aulnay, un voyage dans l'histoire du canton. Association pour l'Archéologie et l'Histoire d'Aulnay et de sa région, 1995, p. 6.

Flohic Ed. Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime : t.1. Paris : Flohic éditions, 2002, p. 109.

Lire la suite...


Illustrations

Fig. 1
Le plan du sanctuaire.
Fig. 2
Une vue du temple depuis le nord, 2005.
Fig. 3
Le portique en cours de fouilles, 2004.
Fig. 4
L'emplacement de l'ancien temple celtique, à proximité de l'église Saint-Pierre.
Fig. 5
L'emplacement de l'ancien temple celtique, à proximité de l'église Saint-Pierre.

Voir

Aulnay-de-Saintonge, Présentation de l'aire d'étude

Date de l'enquête : 2005

Région Poitou-Charentes / Service de l'inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Guiberteau Cécilia ; Lhuissier Nathalie. (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel, 2005 ; (c) Syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge, 2005. Renseignements : Centre régional de documentation du patrimoine, 102 Grand'Rue - B.P. 553, 86020 Poitiers cedex, tél : 05.49.36.30.07.

Document produit par RenablLyon : (c) Ministère de la Culture et de la Communication